INGÉNIEuRS DE TouS LES PoSSIBLES
École d'Ingénieurs reconnue par l'État depuis 1922
Diplôme d'Ingénieur habilité par la CTI
Membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE)
Membre de l'Union des Grandes Écoles Indépendantes (UGEI)

Le blog de l'ESME Sudria

Vous êtes ici :

Catégorie : Dans la presse

Classement L’Usine Nouvelle des écoles d’ingénieurs : l’ESME Sudria progresse encore en 2020 !

  • 26/02/2020
Classement L'Usine Nouvelle 2020 x ESME Sudria

Toujours très attendu par les futurs étudiants attirés par le monde de l’ingénierie et des hautes technologies, le classement des meilleures écoles d’ingénieur françaises du magazine L’Usine Nouvelle a dévoilé ses résultats pour l’année 2020. L’occasion de s’apercevoir que l’ESME Sudria y brille à travers de nombreux critères et poursuit une belle progression entamée depuis cinq ans.

Classement L'Usine Nouvelle 2020 x ESME Sudria

43 places gagnées depuis 2016 !

Dans cette édition 2020, L’Usine Nouvelle place l’ESME Sudria à la 24e position dans le classement général comprenant 122 écoles d’ingénieures. Une performance qui traduit ainsi un gain de 43 places en 5 ans récompensant son dynamisme, son développement et son esprit d’innovation.

L’ESME Sudria dans le top 10 sur les critères d’insertion professionnelle et d’ouverture à l’international

Critère fondamental pour les futurs ingénieurs, l’insertion professionnelle tient à cœur à l’ESME Sudria. Cultivée par une pédagogie faisant la part belle à la réalisation de projets innovants (souvent en partenariat avec des acteurs externes) et aux stages en entreprises, cette dimension professionnalisante recherchée par les recruteurs permet à l’école d’être ainsi reconnue sur les critères essentiels que sont la durée obligatoire des stages sur l’ensemble du cursus (53 semaines cumulées), la capacité des diplômés à trouver un emploi en moins de deux mois après l’obtention de leur titre d’ingénieur (94,7 %) et le salaire annuel brut à la sortie de l’école (44 314 euros).

L’école est aussi plébiscitée pour une autre composante essentielle de son ADN : l’ouverture internationale. Forte de ses 50 universités partenaires à travers le monde, l’ESME Sudria inclut dans le cursus de son Cycle ingénieur un semestre académique obligatoire à l’étranger et offre à ses étudiants la possibilité de réaliser un double-diplôme ou un stage ailleurs qu’en France. Une approche qui lui permet de se classer parmi les meilleures écoles d’ingénieurs sur la dimension internationale. Afin de poursuivre cette dynamique, l’ESME Sudria ouvrira d’ailleurs à la rentrée 2020 un cycle anglophone accessible dès le cycle préparatoire. Les étudiants bilingues ou très à l’aise en anglais pourront ainsi suivre un cursus de 5 ans dispensé 100% en anglais aux côtés d’étudiants internationaux !

L’ESME Sudria brille à Paris… mais aussi en régions !

Toujours sur les mêmes critères, ce dernier classement de L’Usine Nouvelle n’oublie pas non plus de distinguer l’importance accordée par l’ESME Sudria à ses différents campus à Bordeaux, Lille et Lyon, plaçant ainsi l’école dans les premières places des régions ou elle est implantée.

Présente depuis 2017 en Nouvelle Aquitaine via son campus bordelais, l’ESME Sudria se retrouve ainsi en tête du classement local. Dans les Hauts-de-France, où l’école a installé son campus à Lille dès 2012, l’ESME Sudria se classe 2e grâce à ses bonnes performances sur l’insertion professionnelle et l’international. Enfin, en Auvergne-Rhône-Alpes, l’ESME Sudria arrive à la 6e place !

Classement L'Usine Nouvelle 2020 x ESME Sudria Classement L'Usine Nouvelle 2020 x ESME Sudria

Classement L'Usine Nouvelle 2020 x ESME Sudria

Partager cet article:

Podcast : découvrez l’épisode de Culture Job consacré à la robotique !

  • 28/01/2020

En tant qu’école d’ingénieurs généraliste, l’ESME Sudria permet à ses étudiants de découvrir de nombreux univers avant de se spécialiser en fin de cursus. Nombreux sont ceux et celles qui, dans chaque promotion, se laissent par exemple séduire par la Majeure Mécatronique pour explorer un domaine aussi excitant qu’innovant : la robotique. C’est le cas de Julien Buteau (ESME Sudria promo 2014) et Mylène Pereira (promo 2020). Ce jeune Ancien et cette étudiante de 5e année étaient justement invités par le podcast Culture Job pour aborder leur passion de l’ingénierie et des robots.

Podcast Culture Job

Podcast Culture Job

11 minutes pour explorer la robotique  

« Travailler dans la robotique et dans les drones, c’est quelque-chose que je voulais faire depuis la moitié de mes études à l’ESME Sudria. » À 28 ans, Julien Buteau a atteint son objectif en travaillant en Suisse en tant que responsable qualité chez senseFly, « la filiale professionnelle de Parrot qui fabrique des drones servant généralement à la cartographie des grands espaces extérieurs pour les géomètres ou les agriculteurs ». Un parcours qui pourrait inspirer Mylène Pereira, qui a très tôt été séduite par la robotique : « C’est au lycée que j’ai découvert ça, en réalisant un programme pour le robot Nao. Un déclic ! » Pour l’étudiante de 22 ans – et contrairement à certains romans de science-fiction alarmistes -, ces personnages mécatroniques sont avant tout des partenaires pour l’avenir de l’humanité. « On pense souvent que le robot est là pour détruire l’emploi et « supprimer » l’être humain, mais la robotique peut au contraire nous apporter énormément de choses ! Elle le fait d’ailleurs déjà, en nous permettant de vivre mieux et de réaliser des tâches sans danger que l’on ne pourrait pas réaliser normalement. »

Prolongez cette discussion dès à présent en écoutant cet épisode du podcast Culture Job lancé par L’Étudiant et le Groupe IONIS :

Retrouvez également les podcasts de Culture Job sur DeezerPodcast Addict et Spotify !

Partager cet article:

Découvrez le IONIS Mag #42

  • 19/12/2019
IONIS Mag 42

Le 42e IONIS Mag, le magazine du Groupe IONIS, vient de sortir et, pour le lire en ligne, rendez-vous sur la page dédiée !

Au sommaire de ce nouveau numéro :

 

IONIS Mag 42

 

Un dossier sur les dernières innovations pédagogiques des écoles

Un retour sur le salon Viva Technology 2019

La présentation d’Epitech Digital, la nouvelle école de la transformation digitale

Un retour sur la Project Week 2019 qui réunissait 1000 étudiants de l’ISEG, d’Epitech et d’e-artsup

 

IONIS Mag 42

 

Un focus sur le lancement de « Internet is a Biche ! », une campagne de sensibilisation aux cyber-risques réalisé par l’EPITA, l’ISEG et e-artsup

Le Green Deal de SUP’Internet

La nouvelle édition de l’observatoire des métiers de l’air et de l’espace créé par l’IPSA

« Brand Success, Tome 2 » : 50 réussites exceptionnelles du marketing et de la communication

Et toutes les rubriques habituelles : Ils enseignent, ils publient ; C’est quoi l’idée ? ; Entrepreneurs ; Au cœur des écoles…

 

Bonne lecture !

IONIS Mag 42

IONIS Mag 42

 

Partager cet article:

Découvrez le IONIS Mag #41

  • 22/05/2019

Le 41e IONIS Mag, le magazine du Groupe IONIS, vient de sortir !

 

Au sommaire de ce nouveau numéro :



Bonne lecture !


Partager cet article:

Classement L’Usine Nouvelle 2019 des meilleures écoles d’ingénieurs : l’ESME Sudria continue de grimper !

  • 19/02/2019

Les différents classements et palmarès des meilleures écoles d’ingénieurs françaises sont toujours très attendus par les futurs bacheliers et les étudiants attirés par le monde de l’ingénierie et des hautes technologies. Parmi les plus consultés, celui du magazine L’Usine Nouvelle vient de dévoiler ses résultats pour l’année 2019 : un classement qui met en avant l’ESME Sudria sur de nombreux critères !



L’ESME Sudria, une école en constante progression…

Cette année, « l’école d’ingénieurs de tous les possibles » se hisse à la 34e place du classement général. Une performance qui traduit ainsi une progression de 33 places en 4 ans récompensant son dynamisme, son développement et ses innovations !



et parmi les meilleures sur le critère de l’insertion professionnelle !

Critère fondamental pour les futurs ingénieurs, l’insertion professionnelle tient à cœur à l’ESME Sudria. Cultivée par une pédagogie faisant la part belle à la réalisation de projets innovants (souvent en partenariat avec des acteurs externes) et aux stages en entreprises, cette dimension professionnalisante recherchée par les recruteurs permet à l’école d’accéder à 2e place des écoles d’ingénieurs généralistes en se basant sur quatre sous-critères essentiels : la durée obligatoire des stages sur l’ensemble du cursus (49 semaines cumulées), la capacité de ses diplômés à trouver un emploi en moins de deux mois après l’obtention de leur titre d’ingénieur (97,2 %), le salaire annuel brut à la sortie de l’école (42 333 euros) et le pourcentage de CDI décrochés par les jeunes diplômés dans les 18 mois suivant la fin de leurs études (99 %). Oui, l’ingénieur « Made in ESME Sudria » séduit toujours autant !



L’entrepreneuriat, la recherche, l’international, l’alternance, la mixité… d’autres atouts soulignés par L’Usine Nouvelle

Cette année, l’ESME Sudria occupe également la 4e place dans la catégorie des écoles d’ingénieurs généralistes privées et en se basant sur des critères majeurs tels que le salaire annuel à la sortie, le nombre d’Anciens ayant trouvé un premier emploi à l’étranger, le pourcentage d’enseignantschercheurs, le nombre d’étudiants ayant opté pour l’alternance, le nombre d’étudiantes présentes (l’ESME Sudria est d’ailleurs partenaire de l’association Elles Bougent pour changer le regard des filles sur l’ingénierie) et la quantité de diplômés ayant choisi de se lancer dans l’aventure start-up.

Développée depuis de nombreuses années au sein de l’école, cette fibre entrepreneuriale se déploie notamment au sein de l’incubateur Sudri’Cub, situé dans les locaux de l’ESME Sudria Paris et pensé pour accompagner les futurs ingénieurs dans leur création d’entreprise, de l’idée au lancement sur le marché, mais aussi à travers l’activité de l’e-Smart Lab, sa propre « fabrique à Makers » équipée de nombreux outils de pointe et présente sur l’ensemble de ses campus !


 


Une réputation en régions également reconnue

Toujours sur les mêmes critères, ce dernier classement de L’Usine Nouvelle n’oublie pas non plus de distinguer l’importance accordée par l’ESME Sudria à ses campus en dehors de Paris, plaçant ainsi l’école dans le top 3 de toutes les régions ou elle est implantée. Présente depuis 2016 en Nouvelle Aquitaine via son campus bordelais, l’ESME Sudria se retrouve ainsi en tête du classement local. Quant aux régions des Hauts-de-France et d’Auvergne-Rhône-Alpes où l’école a installé ses campus à Lille et Lyon dès 2012, l’ESME Sudria arrive respectivement à la 2e et 3e place.


 

 

Partager cet article:

Découvrez le IONIS Mag #40

  • 18/02/2019

Le 40e IONIS Mag, le magazine du Groupe IONIS, vient de sortir !

 

Au sommaire de ce nouveau numéro :





Bonne lecture !


Partager cet article:

Suivez l’émission de Campus Channel consacrée à l’ESME Sudria, le jeudi 14 février 2019 à 18 h !

  • 07/02/2019

Pensée pour aider les lycéens et étudiants comme leurs parents à choisir la meilleure orientation possible dans l’enseignement supérieur, la plateforme Campus Channel organise régulièrement des émissions en compagnie de Grandes Écoles et universités. Le jeudi 14 février 2019 à 18 h, ce sera au tour de l’ESME Sudria de se livrer à cet exercice diffusé en live sur le site de Campus Channel et sur Facebook !



Lors de cette émission, les internautes auront la possibilité de poser en direct toutes les questions qu’ils souhaitent depuis le site de Campus Channel. Dans un premier temps, pour aborder le Cycle préparatoire, les conditions d’admission, la diversité des approches pédagogiques, les parcours découverte proposés aux étudiants de 1re et 2e années ou la richesse de la vie associative, Johan Verstraete, directeur du campus de Lille et de l’innovation pédagogique du cycle et Sarah Vaflard (ESME Sudria promo 2022), étudiante en 2e année et présidente de l’association Sudri’Additive seront présents sur le plateau.

Puis ce sera au tour de Sonia Jeanson, directrice du Cycle Ingénieur et Louis-Adrien Barre (promo 2020), étudiant en 4e année de la Majeure Virtualisation et Réseaux Intelligents de parler de nombreux sujets, du semestre à l’international, au programme des Majeures en passant par les multiples doubles diplômes possibles au sein de l’ESME Sudria.

Ne manquez pas l’émission de Campus Channel spéciale ESME Sudria, le jeudi 14 février à 18 h, sur le site de Campus Channel ou sur Facebook ! Vous ne pouvez pas suivre l’émission en direct ? Pas de souci : celle-ci sera ensuite disponible en replay !


Partager cet article:

Découvrez le IONIS Mag #39

  • 17/10/2018

 


Le 39e IONIS Mag, le magazine du Groupe IONIS, vient de sortir !

 

Au sommaire de ce nouveau numéro :



  • Un dossier sur les innovations pédagogiques de la rentrée
  • Un retour sur le salon Viva Technology 2018 dont le Groupe était partenaire
  • Un carnet de voyages des étudiants du Groupe IONIS aux 4 coins du monde


Bonne lecture !


Partager cet article:

Découvrez le IONIS Mag #38

  • 11/06/2018

Le 38e IONIS Mag, le magazine du Groupe IONIS, vient de sortir !

Au sommaire de ce nouveau numéro :

publication_ionis-mag_magazine_38_printemps_ete_2018_ecoles_actualites_elisabeth_moreno_lenovo_etudiants_entrepreneurs_02.jpg

Bonne lecture !

publication_ionis-mag_magazine_38_printemps_ete_2018_ecoles_actualites_elisabeth_moreno_lenovo_etudiants_entrepreneurs_03.jpg

Partager cet article:

Classement L’Usine Nouvelle 2018 des meilleures écoles d’ingénieurs : l’ESME Sudria continue de grimper !

  • 09/03/2018

classement_esme_sudria_usine_nouvelle_insertion_professionnelle_integration_diplomes_entreprises_stages_2017_progression_salaire_cdi_emploi_ingenieurs_france_001.jpg

Toujours très attendu par les futurs bacheliers attirés par le monde de l’ingénierie et des hautes technologies, le classement annuel des 130 meilleures écoles d’ingénieurs de France du magazine L’Usine Nouvelle vient de dévoiler le contenu de son édition 2018 !

classement_usine_nouvelle_meilleures_ecoles_ingenieurs_2018_mars_generaliste_post-bac_insertion_professionnelle_international_entrepreneuriat_esme_sudria_incubateur_sudri-cub_02.jpgDans ce classement général, l’ESME Sudria est classée en 36e position, enregistrant ainsi une progression remarquable de 18 places par rapport à l’édition précédente. Forte de ses excellentes relations avec les entreprises, l’école se distingue notamment sur le critère de l’insertion professionnelle en se positionnant à la 12e place sur les 130 écoles d’ingénieurs.

classement_usine_nouvelle_meilleures_ecoles_ingenieurs_2018_mars_generaliste_post-bac_insertion_professionnelle_international_entrepreneuriat_esme_sudria_incubateur_sudri-cub_01.jpgSa dynamique et son accompagnement des jeunes porteurs de projets (notamment symbolisé par l’activité de Sudri’Cub, sa pépinière de start-ups menée en partenariat avec HP) lui permettent également de briller : l’école se hisse ainsi au 16e rang sur le critère de l’entrepreneuriat et au 13e rang sur celui lié au nombre de diplômés soutenus par un incubateur (sur 5 ans).

classement_usine_nouvelle_meilleures_ecoles_ingenieurs_2018_mars_generaliste_post-bac_insertion_professionnelle_international_entrepreneuriat_esme_sudria_incubateur_sudri-cub_03.jpgEnfin, dans la catégorie des écoles d’ingénieurs généralistes post-bac, l’ESME Sudria se hisse à la 2e place pour l’insertion professionnelle, à la 3e place pour l’entrepreneuriat et à la 9e place pour l’International.

Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous sur le site de L’Usine Nouvelle.

Partager cet article:

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :